Que vérifier sur l’état de la voiture quand on achète un véhicule d’occasion ?

On choisit d’acheter une voiture d’occasion, car c’est souvent une bonne affaire, mais vous ne devrez jamais vous précipiter dans votre choix. Qu’il s’agisse d’un achat de véhicule auprès d’un professionnel ou auprès d’un particulier, il faut toujours rester vigilant sur les différents points que l’on va vous citer ci-dessous.

Consulter le dossier du véhicule

Pour une voiture de « première main » auprès de son propriétaire, il est beaucoup plus facile de connaître l’historique du véhicule que vous prévoyez d’acheter. En effet, on va fournir certainement un dossier complet dont le carnet d’entretien, les factures et la notice du constructeur. Toutefois, si le propriétaire du véhicule n’est pas en mesure de vous présenter ces documents, vous devrez vous méfier.

Le carnet d’entretien

Le carnet d’entretien d’une voiture vous permet de savoir si les révisions du véhicule sont bien effectuées au cours des périodes exigées par le constructeur. Cela vous permet également de connaître les différentes pièces changées. Ainsi, vous pouvez juger si le véhicule en question est bien entretenu ou non. Dans le cadre d’une vente auprès d’un professionnel, vous pouvez bénéficier d’une garantie, mais c’est toujours rassurant de vérifier ce carnet d’entretien.

Les factures

Ces documents vous permettent d’avoir une idée sur les pièces remplacées (plaquettes de freins, transmission, ligne d’échappement, courroie crantée) et sur les noms des garages qui ont effectué les opérations. Les factures vous donnent également une idée des coûts d’entretien de la voiture que vous devrez prendre en charge dans l’avenir.

Le carnet de bord

Il s’agit ici d’un livret qui indique le mode d’emploi de la voiture. C’est un document important, car il vous permet de comprendre facilement les différentes fonctionnalités du véhicule. À titre d’exemple, ce carnet de bord précise combien de litres il vous reste dans le réservoir lorsque le témoin lumineux s’allume sur le tableau de bord.

Inspecter minutieusement le véhicule

Après la vérification du dossier du véhicule, vous devrez maintenant faire un examen statique de l’état de la voiture. C’est un critère décisif lors de votre achat de voiture d’occasion. Premièrement, le contrôle doit s’effectuer en plein jour et en extérieur si possible. Ensuite, vous n’êtes pas forcément un expert en mécanique si vos connaissances s’arrêtent à la consultation de sites sur les voitures…. Donc, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un mécanicien de confiance pour faire l’inspection.

L’extérieur du véhicule

Quand on vérifie l’extérieur de la voiture, commencez toujours par la peinture et la carrosserie. En effet, une couche d’apparat ou une porte et un capot non aligné peuvent être un signe d’un ancien accident. Vérifiez également les éventuelles traces de rouille sur les faces intérieures des portes, sur le bas de caisse, sur le plancher de l’habitacle… Plus ils sont importants et nombreux, plus vous devrez faire attention.

Il faut également inspecter l’état des pneus. Sont-ils de même marque et de dimension identique ? Ensuite, n’hésitez pas à vérifier leur niveau d’usure. Le flanc présente-t-il une déchirure ? Les sculptures sont-elles assez profondes ? En outre, si vous constatez un niveau d’usure irrégulier, c’est peut-être un problème de parallélisme ou un niveau de gonflage inapproprié.

L’intérieur du véhicule

Mettez-vous au siège du conducteur et allumez le contact. Ensuite, vérifiez le compteur. Le kilométrage affiché sur le tableau de bord ne doit pas être inférieur à celui affiché sur l’étiquette vidange. Puis, mettez le contact et vérifiez si les feux, l’essuie-glace et le klaxon marchent bien. À l’intérieur, vous devrez également vérifier les vitres. Elles ne doivent présenter aucune anomalie lorsque vous les faites monter et descendre.

En outre, n’hésitez pas à inspecter l’état des tapis de sol, des housses de chaises, de l’autoradio, de la climatisation ainsi que de la roue de secours. Certes, ces éléments n’influencent pas forcément votre décision d’achat, mais peuvent être utilisés à la négociation du prix de véhicule.

N’oubliez pas le coffre. Vérifiez bien que sa taille est compatible avec son utilisation. Si vous avez un bébé et devez emmener sa poussette partout, une Twingo n’est pas une bonne idée. Par contre, un grand coffre de Touran pour vos prochaines vacances et visites s’avère pratique.

Le moteur

L’étape suivante consiste à ouvrir le capot du véhicule et déceler les éventuels défauts au niveau du moteur. Premièrement, vérifiez le niveau d’huile. Ensuite, repérez s’il y a des traces de suintement sur le moteur, voire des gouttes qui coulent. Cela peut être des fuites. Donc, méfiez-vous !

Il faut vérifier aussi les bornes de batterie, car si vous constatez des traces blanchâtres, c’est un signe d’un mauvais entretien du véhicule. Cette liste est loin d’être exhaustive ! C’est pour cela que vous devrez vous faire accompagner par un mécanicien pour vous aider à vérifier le côté mécanique du véhicule.

Faites un essai routier !

Ceci est d’une importance capitale : n’achetez pas une voiture d’occasion sans l’avoir essayé. Ainsi, vous devrez d’abord demander au propriétaire du véhicule de conduire et donc de constater ses éventuelles mauvaises habitudes de conduite. Ensuite, lorsque c’est vous qui êtes au volant, il faut avoir le sens de l’écoute. Écoutez bien s’il y a des bruits au niveau du moteur, lors du freinage, lors du braquage et lors des passages de vitesse.

En outre, vous devrez aussi vérifier les fumées d’échappement, le maintien de cap, le freinage, l’embrayage, et autres encore. N’oubliez pas non plus de tester le véhicule sur différentes sortes de route. Cela vous permet d’avoir une idée sur le comportement du véhicule et sur les éventuels travaux que vous devrez effectuer.

Pour terminer, tout projet d’achat d’une voiture d’occasion doit toujours passer par l’inspection du véhicule. Bien évidemment, cette liste des éléments à vérifier est loin d’être exhaustive. L’objectif de cet examen est d’éviter toute mauvaise surprise. Rappelez-vous bien : il vaut mieux rater une bonne affaire au lieu d’acheter un véhicule d’occasion qui vous fera perdre beaucoup plus d’argent dans un futur proche. Ainsi, l’achat d’un véhicule d’occasion, c’est l’école de la patience !