Trouver votre véhicule d’occasion en Bretagne

De nos jours, disposer d’un moyen de transport est souvent plus qu’un besoin, une aboslue nécessité, notamment pour ceux d’entre nous qui n’habitent pas dans des grandes villes. Pour assouvir ce besoin, nous achetons soit une voiture, soit une moto, etc. Le constat fait est que beaucoup de personnes optent pour l’achat des voitures d’occasion au lieu des voitures neuves. Cependant, l’achat d’un véhicule d’occasion ne se fait pas de façon désinvolte. Découvrez dans cet article 3 démarches à effectuer avant l’achat d’un véhicule d’occasion.

Vérifiez l’information sur les lieux de vente

C’est une étape importante dans le processus d’achat d’un véhicule d’occasion. Il existe plusieurs lieux de vente de véhicules d’occasion. Vous pouvez par exemple trouver votre voiture d’occasion dans le Finistère en région Bretagne. Cependant, il y a une chose que vous devez savoir. Les véhicules en vente ou exposés en vue de la vente doivent disposer d’une étiquette. Cette étiquette compte entre autres :

  • La marque, le type, le modèle, la version du véhicule ;
  • Le mois et l’année de la 1èremise en circulation ;
  • Le kilométrage total parcouru ;
  • Le prix de vente TTC qui sera effectivement payé par le consommateur, hors coût du certificat et des frais d’immatriculation.

Ces mentions doivent être conformes à celles figurant sur les documents remis lors de la vente.

Examinez les documents fournis par le vendeur du véhicule d’occasion

Autre étape clé, elle ne doit pas être prise à la légère. Le vendeur du véhicule a l’obligation de mettre à votre disposition un certain nombre de documents pouvant être regroupés en trois groupes à savoir :

  • Le bon de commande, bon de livraison ou facture comportant la dénomination de vente, le mois et l’année de la 1remise en circulation, le kilométrage total parcouru, la mention du prix toutes taxes comprises, la date limite de livraison et le mode de financement ;
  • Le procès-verbal de contrôle technique datant de moins de 6 mois ;
  • Les documents nécessaires à l’immatriculation du véhicule, notamment le certificat de déclaration de cession, le certificat d’immatriculation (ex. carte grise) barré avec la mention « cédé ou vendu le… » suivie de la signature du vendeur, le certificat de non-opposition au transfert du certificat d’immatriculation, qui assure le paiement par l’ancien propriétaire de ses contraventions et un certificat de gage ou de non-gage datant de moins d’un mois.

Essayez le véhicule

Il est plus que nécessaire que vous essayiez le véhicule avant de l’acheter. En effet, c’est votre droit. L’essayage vous permettra de voir s’il est de votre goût. Il vous permettra également de vérifier que :

  • Le véhicule fonctionne sans bruit anormal provenant du moteur ou des trains roulants ;
  • L’embrayage ne présente pas de signe d’usure ;
  • Les vitesses passent correctement ;
  • Les émissions de gaz d’échappement sont normales ;
  • Il n’y a pas de témoin d’alerte allumé au tableau de bord ;
  • Il n’y a pas de fuites d’huile ou d’eau apparentes.