Tout savoir sur le permis moto

permis

Avec la réforme du permis moto prévue en mars 2020, quelques changements vont être mis en place, notamment pour l’épreuve théorique et en circulation. Si vous êtes intéressé par la moto et que vous comptez vous mettre au permis cette année, on vous détaille ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

La préparation de l’épreuve théorique

Avant la réforme, il fallait apprendre douze fiches pour l’épreuve théorique. Lors de l’examen, une de ces fiches était tirée au sort et vous deviez la réciter à votre examinateur. Désormais, il faut passer un examen de théorie motocycliste, aussi appelé épreuve théorique moto (ETM).

Cet examen comporte 600 questions axées sur huit thèmes :

  • Dispositions légales en matière de circulation routière ;
  • Le conducteur ;
  • La route ;
  • Les autres usagers de la route ;
  • Réglementation générale et divers ;
  • Éléments mécaniques liés à la sécurité ;
  • Équipements de protection et autres éléments de sécurité des véhicules ;
  • Règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement.

Le jour de l’examen du code, vous aurez trente minutes pour répondre à 40 questions et il faudra avoir juste à 35 d’entre elles pour l’obtenir. Ce code sera valable cinq ans après son obtention et pour cinq présentations aux épreuves pratiques.

Permis moto : se préparer à la conduite

La préparation de la conduite se fait hors circulation, c’est ce qu’on appelle le plateau, et en circulation. Cela signifie qu’une partie de vos cours de conduite se dérouleront sur un circuit dédié à l’apprentissage et une autre partie se fera directement sur la route.

Avant de commencer à toucher à une moto, vous devez obligatoirement passer une évaluation initiale. Celle-ci a pour but d’évaluer votre niveau afin de déterminer le nombre d’heures de conduite nécessaires. La formation à la conduite dure au minimum 20 heures, dont 8 heures hors circulation et 12 heures en circulation. Le nombre d’heures de conduite détermine également le prix de votre permis moto.

À savoir : vous pouvez passer tous les permis A sur un véhicule manuel ou automatique. Néanmoins, si vous choisissez une moto à changement de vitesse automatique, vous ne pourrez conduire que ce type de moto.

L’équipement indispensable pour conduire une moto

Si une moto peut vous être prêtée lors de l’apprentissage de la conduite, il est conseillé d’apprendre directement sur la vôtre. En effet, les modèles de deux-roues sont très différents et il est important de vous sentir à l’aise sur le vôtre pendant votre apprentissage mais aussi une fois votre permis obtenu. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un concessionnaire spécialisé pour faire votre choix.

Pour assurer votre sécurité, il est indispensable de vous procurer un équipement adapté à la conduite d’une moto. Celui-ci sera à votre charge et vous devrez le porter lors de vos cours de conduite. Avant de commencer votre préparation à la conduite, vous devez donc acheter :

  • Un casque homologué NF ou CE avec des bandes réfléchissantes ;
  • Une paire de gants ;
  • Un blouson à manches longues avec des protections dorsales ;
  • Des bottes de moto : privilégiez les modèles qui montent jusqu’aux chevilles voire aux tibias.

Quelle est la différence entre permis A, A1 et permis A2 ?

Selon la Sécurité routière, il existe trois catégories de permis moto :

Le permis A1 permet de conduire des motos légères de 125 cm3 maximum. Pour le passer, il faut être âgé de 16 ans minimum et avoir obtenu l’examen théorique. Les personnes titulaires du permis B (voiture) peuvent effectuer une formation de 7 heures pour obtenir le permis A1.

Le permis A2 permet de conduire des motos de puissance intermédiaire de moins de 35 kW. Pour avoir le droit de passer ce permis, il faut être âgé d’au moins 18 ans et avoir obtenu l’examen théorique.

Le permis A permet de conduire tous les véhicules deux ou trois-roues quelle que soit leur puissance. Pour le passer, il faut avoir au moins 20 ans, être titulaire du permis A2 depuis plus de deux ans et avoir effectué une formation de 7 heures auprès d’une école de conduite.