Tout savoir sur le permis D

Le permis de conduire est l’un des importants dispositifs mis en place pour lutter contre l’insécurité routière, tâche dont l’organisme français en charge est la DSR sous tutelle du ministère de l’intérieur. Document officiel dont l’obtention, soumise à un test d’aptitude et à une limite d’âge, est obligatoire avant de pouvoir conduire un véhicule sur une route publique, le permis de conduire est subdivisé en 5 catégories (catégorie A à E) déterminant le type de véhicule pouvant être conduit par le porteur. Dans ce article, nous vous proposons un résumé de tout ce qu’il y’ a savoir sur le permis de catégorie D.

Présentation du permis D ?

Pour la conduite de tout véhicule affecté au transport des personnes et disposant de plus de 08 places assises hormis celle du conducteur, l’obtention du permis D devient obligatoire. En cas de besoin, il est autorisé d’atteler au véhicule une remorque d’un PTAC maximal de 750 kg. Le permis D est valable durant 5 ans pour les personnes âgées de moins de 60 ans et durant 1 an pour les sexagénaires.
A noter que la demande de renouvellement est soumise à un examen médical et doit dans ce cas se faire durant la période de validité.
Le candidat au permis D devra en outre respecter certains critères afin de pouvoir se soumettre à l’examen d’aptitude.

Qui peut prétendre au permis D ?

Le prétendant au permis D doit respecter 03 critères principaux :

  • être titulaire de la catégorie B,
  • être âgé de 24 ans ou 21 ans pour les candidats en formation professionnelle. Le permis D1 peut être une alternative pour les personnes ne répondant pas à ce critère,
  • être reconnu apte à l’issue de la visite médicale évaluée par la commission médicale départementale.

Le test d’aptitude

L’examen comprend 2 épreuves principales : l’épreuve théorique générale (le code) et l’épreuve pratique.

Le déroulement du code

Sauf pour ceux ayant déjà obtenu un autre permis de conduire depuis moins de 5 ans, l’examen de code est obligatoire pour tous les candidats. La réussite à cette épreuve est valable pour 5 ans et donne la possibilité de se présenter aux épreuves pratiques dans une limite de 5 tentatives maximum. Il s’agit d’une séance collective de 1h30 au cours de laquelle un diaporama de 40 questions est soumis aux candidats (ne dépassant pas personnes).
La moyenne pour être admis est de 30 bonnes réponses pour les 40 questions.

La phase pratique

La phase pratique comprend à son tour 2 épreuves :

  • une hors circulation :
    elle dure 50 min en tout. Elle comprend :
    – une interrogation écrite de 10 questions choisies parmi 20 et portant sur divers sujets comme les règles du transport, l’équipement des véhicules, etc,
    – des vérifications courantes de sécurité à effectuer par le candidat (état mécanique général, présence des documents de bord et organes de sécurité),
    – test oral portant sur les règles de sécurité et signalétiques,
    – test de maniabilité par la réalisation d’une marche arrière sinueuse entre des plots.Cette étape requiert 16 points comme moyenne de réussite et permet pendant un délai d’1 an de passer l’examen en circulation dans une limite de 3 tentatives maximum.
  • et une en circulation :
    d’une durée équivalente à la précédente, elle a lieu sur route ou autoroute et permet à l’examinateur de tester l’aptitude du candidat à observer le code de la route et les règles sécuritaires tout en gardant la maîtrise du véhicule.

Qu’en est-il des permis D1 et D1E ?

Ce sont des permis poids lourds pour le transport en commun comme le permis D, mais avec des restrictions.
Le permis D1 est limité aux véhicules ne dépassant pas 8 m de long et 16 places assises hormis le siège conducteur, mais est accessible à l’âge de 21 ans.
Le permis D1E autorise l’attelage d’une remorque de 750 kg maximum en PTAC aux véhicules conduisibles avec le permis D1 mais son obtention exige d’être déjà titulaire de ce dernier.