Reprise de voiture : comment ça marche ?

voiture

Il est très courant pour un français de changer sa voiture sur une période de 3 à 5 ans. À chaque changement, il est important de trouver le meilleur moyen de vendre sa voiture. Une solution en vogue depuis quelque temps est la reprise de voiture. Alternative simple et rapide, la reprise auto présente de nombreux avantages. Dans cet article, nous décryptons avec vous toutes les informations à savoir pour une reprise de voiture.  

La reprise voiture : de quoi s’agit-il ?

La reprise d’une voiture est une bonne alternative à la vente d’un véhicule d’occasion. Elle consiste à vendre son véhicule à un professionnel, généralement un mandataire auto. Selon vos choix et vos besoins, deux types de reprises peuvent être effectués.

  • La reprise sèche ou cash: il s’agit d’une option de reprise de voiture sans condition. Dans ce mode, le professionnel rachète votre voiture selon sa valeur et vous n’avez aucune obligation de rachat par la suite.
  • La reprise avec rachat : dans cette transaction, le professionnel s’engage à racheter votre voiture à condition que vous en rachetiez une autre. Ceci reste la condition sine qua non de ce mode de reprise. Le montant de la reprise sera prélevé sur le prix de vente du nouveau véhicule qui peut être d’occasion ou neuf.

Dans l’un ou l’autre des cas, il s’agit quand même d’un moyen de vendre très rapidement votre auto sans vous soucier des formalités administratives et des contraintes de la vente. Il suffit d’entrer en contact avec une entreprise spécialisée comme https://www.allovendu.com pour obtenir en quelques minutes une estimation de votre voiture.

Comment procéder à une reprise de voiture ?

Comme souligné dans les lignes précédentes, la première étape pour effectuer une reprise est de se rapprocher d’une entreprise spécialisée. Cette dernière, sans même se déplacer vous fera l’estimation de votre voiture selon les informations que vous lui aurez apportées. Généralement, l’estimation est faite selon :

  • La marque et le modèle de la voiture ;
  • L’année du véhicule et le kilométrage ;
  • Le type de motorisation et la version de votre voiture.

Une fois l’estimation faite, si l’offre proposée vous convient, il faudra donc vous rendre dans une agence de la société de reprise pour que votre véhicule soit inspecté. Lorsque l’état du véhicule est satisfaisant, vous pourrez recevoir par chèque ou virement bancaire le montant qui vous revient. Ceci, bien sûr dans le cas d’une reprise sèche.

Par contre, lorsque vous choisissez l’option de la reprise avec achat, le concessionnaire reste votre interlocuteur privilégié. Il va vous présenter le parc automobile où vous pourrez choisir votre nouvelle voiture neuve ou d’occasion.

Toutefois, il importe de garder en esprit que le type de véhicule que vous allez racheter n’a pas d’influence sur le montant de la reprise. Les professionnels se baseront uniquement sur le véhicule que vous souhaitez vendre pour faire leur estimation.