Quelles sont les démarches nécessaires pour immatriculer un véhicule d’occasion ?

La loi française accorde une durée de 30 jours maximum pour effectuer un changement de nom sur une carte grise, lors d’une cession de véhicule. Il existe actuellement deux manières pour acquérir une voiture d’occasion. Vous avez la première possibilité d’acheter chez un garage ou un concessionnaire distribuant des voitures d’occasion ou la seconde option, d’acheter directement à un particulier.

Ce délai de 30 jours est compté à partir de la date de signature du contrat de vente (certificat de cession). Vous devez aussi savoir que les démarches de votre carte grise s’effectuent à la préfecture ou sous préfecture et peuvent dés à présent être délégué à un prestataire agréé. Cela vous épargne bien des soucis comme l’attente aux guichets, la perte de temps, le déplacement ou le va-et-vient, si vous avez oublié des documents.

 L’immatriculation d’un véhicule d’occasion acquis auprès d’un particulier

Lors de l’achat d’une voiture à un particulier, il est important que vous soyez vigilant. Vous devez absolument faire attention à certaines informations de la voiture que vous souhaitez acquérir. Il ne faut pas négliger les papiers servant à immatriculer un véhicule. Il s’agit là de documents régularisant votre acquisition au niveau administratif.

Certaines précautions doivent être prises afin que vous obteniez une nouvelle carte grise de cette voiture achetée. Ces précautions comprennent la vérification de l’identité du vendeur : demandez-lui de vous montrer sa pièce d’identité ou bien son permis de conduire lors de l’achat. N’hésitez pas surtout, il s’agit d’une formalité que vous pouvez solliciter en gage de confiance. Vous devez aussi vérifier si son nom correspond parfaitement au nom marqué sur sa carte grise. La prudence est de mise pour éviter l’achat d’une voiture volée. Après signature du contrat de vente (certificat de cession), n’oubliez pas de prendre la carte grise du véhicule, car ce document fera partie des pièces nécessaires pour le changement de carte grise en votre nom. Notez que d’autres points comme le contrôle technique ainsi que la contre-visite obligatoire doivent être réalisés après achat de la voiture.

L’immatriculation de véhicule d’occasion acheté chez un professionnel

Dans l’autre cas où vous achetez votre voiture chez un garage auto ou une concession, ce professionnel peut s’occuper des démarches de réalisation d’immatriculation d’un véhicule acheté. Cela peut se faire si ce professionnel dispose d’un agrément de l’état et du Trésor public. Un bon point qui vous évite certaines péripéties dans le changement de carte grise. Toutefois, ce service peut s’avérer parfois coûteux. Le vendeur peut vous demander de verser le tarif du certificat d’immatriculation pouvant atteindre les  450 euros.

Dans cette situation, il vaudrait mieux faire appel à un prestataire de carte grise en ligne, une solution rapide, simple et assez abordable. Si vous décidez donc d’opter pour cette alternative, après achat de votre voiture, veillez à récupérer l’ancienne carte grise, le certificat de cession, le certificat de non gage. Faites toujours un duplicata de votre carte grise : cette photocopie vous permet de faciliter les démarches lorsque vous déciderez de refaire ce document en cas de perte ou vol de ce dernier.