Pourquoi opter pour la conduite accompagnée

Mise en place depuis 1990, la conduite accompagnée est une méthode d’apprentissage de la conduite qui permet au candidat de suivre une formation qui va le préparer à l’examen du permis de conduire. Cette pratique présente plusieurs avantages généralement en matière d’assurance-auto.

L’AAC ou l’Apprentissage Anticipé de la Conduite est un ancien mode d’apprentissage à la conduite. Il s’agit de donner à un jeune de 16 ans la possibilité d’effectuer une formation à la conduite sous la responsabilité d’un ou de plusieurs accompagnateurs pour acquérir l’expérience nécessaire afin de passer son permis de conduire dès qu’il a 18 ans.

Fonctionnement de la conduite accompagnée

La formation à la conduite accompagnée commence par l’inscription au sein d’une auto-école ainsi qu’à une remise de livret d’apprentissage. Toutes les formules d’apprentissage existantes à la conduite accompagnée débutent par une formation initiale. Cette-dernière se décline en une partie théorique dans le but d’aider l’apprenti conducteur à bien réussir son examen de code. La partie pratique de l’apprentissage consiste à prendre 20 h de leçons de conduite au minimum, accompagné d’un formateur agréé.

Dès que le jeune conducteur décroche sa validation de formation initiale, il est jugé apte à conduire,  mais en présence d’un ou de plusieurs accompagnateurs qu’il a lui-même désigné. Dans un délai compris entre 1 à 3 ans, l’apprenti doit encore conduire au minimum 3 000 km pour pouvoir se présenter à l’examen du permis de conduire.

La conduite accompagnée et l’assurance-auto

Afin de bénéficier de la formule de la conduite accompagnée, le propriétaire du véhicule qui est utilisé dans ce cadre doit en informer son assureur lors de l’inscription du candidat à l’auto-école. En général, cet assureur propose une extension de garantie au contrat de l’assurance de la voiture afin de couvrir les dommages éventuels causés par le jeune apprenti.

Il faut également savoir que la méthode de la conduite accompagnée est grandement encouragée par les compagnies d’assurance-auto. Ces dernières mettent en place une gamme de grilles tarifaires avantageuses pour les apprentis-conducteurs qui ont suivi ce type d’apprentissage. Parmi les  avantages de la conduite accompagnée se trouve le fait que la surprime qui est demandée aux nouveaux conducteurs est divisée par 2. En plus, à l’issue de la 1ère année en tant qu’apprenti-conducteur, cette surprime subit une nouvelle réduction de moitié avant de disparaitre complètement au terme de la 2nde année.