Obtenir le permis BEA : tout ce qu’il faut savoir

permis BEA

En France, pour circuler avec  un petit véhicule de 8 places, il n’est plus nécessaire  de passer directement le permis B. Aujourd’hui, les apprentis conducteurs peuvent également obtenir le permis BEA pour conduire des voitures avec une boite automatique. Opter pour cette solution permet de profiter de nombreux avantages. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Les spécificités du permis de conduire BEA

Pour les plus jeunes, l’obtention du permis de conduire est un rite de passage servant à marquer l’entrée à l’âge adulte. Dans l’imaginaire collectif, obtenir cette pièce est synonyme de liberté et de responsabilité. Aux États-Unis, le pays où la conduite est très importante, le fameux papier rose est devenu une pièce d’identité  à part entière.

Si autrefois on devait impérativement passer l’examen pratique avec un véhicule pourvu d’une boite de vitesse manuelle, on peut désormais faire les épreuves avec une voiture équipée d’une boite automatique. Officiellement  appelée « permis B à embrayage automatique », cette pièce permet uniquement de piloter les automobiles dotées de ce système. Contrairement aux formations classiques qui imposent  20 heures de cours pratiques, il est possible d’obtenir son permis BEA, pour conduire une voiture équipée d’une boite de vitesse automatique, après seulement  13 heures de leçons de conduite, ce qui donne les moyens de réduire les frais d’apprentissage.

Les étapes essentielles pour obtenir son permis BEA

Il existe différentes raisons pour lesquelles il est préférable de passer le permis BEA. En effet, les voitures  équipées d’une boite à vitesse automatique sont plus faciles à piloter. De plus, ces véhicules sont plus économiques et bien plus sécuritaires.

Toutefois, pour pouvoir circuler avec ce genre d’automobiles, il faut impérativement suivre des cours dédiés, notamment dans une auto école à clichy, par exemple. Avant de s’inscrire aux formations, l’intéressé doit d’abord disposer d’une attestation de sécurité routière.

Les leçons théoriques durent 30 heures. Elles se porteront essentiellement  sur le code la Route. Les séances de conduite s’étalent sur 13 heures. Cependant, avec le permis obtenu, le conducteur ne sera pas autorisé à piloter d’autres catégories de voitures. On peut tout de même faire lever la restriction à condition de suivre une formation supplémentaire de 7 heures sans avoir à repasser l’examen du permis de conduire B.