Obtenir un crédit auto en étant en CDD

A priori, être en CDD pourrait être bloquant pour l’émission d’un nouveau financement auto. Cependant le marché du travail évolue, et les compagnies de crédit et banques ont conscience de ces évolutions. Pour s’y adapter et ne pas se priver d’un marché grandissant, elles doivent s’y adapter et adopter de nouveaux critères d’acceptation d’un crédit auto. Nous vous dévoilons ces principaux critères.

Le CDD, un frein au financement automobile ?

Le financement auto peut s’avérer un casse-tête dans la mesure où l’émission du contrat peut être relativement long. Les caractéristiques d’émission de ces contrats varient d’une structure d’emprunt à l’autre, et il s’agit d’avoir conscience de ces grandes lignes pour obtenir un financement automobile au plus réaliste de vos besoins.

Dans une certaine mesure, le CDD n’est pas réellement un frein à l’émission d’un crédit auto, puisque ce crédit sera bénéficiaire à l’organisme qui l’émet. Il s’agira de prouver auprès de cet organisme que vous avez la capacité de remboursement nécessaire, et si vous rassemblez les contrats de courtes durées, que vous n’avez pas eu de période creuse, les 3 dernières années suivant le demande du prêt.

Par ailleurs, si votre situation comprend un certain nombre de prêts parallèles, mais que cette situation est justifiée et ne freine pas le remboursement, alors l’organisme pourra y être sensible. Un certain nombre de comparateurs en ligne peuvent vous aider à obtenir de la visibilité sur :

  • Les potentiels montants d’emprunt ;
  • Les taux de remboursements ;
  • Les mensualités et garanties à fournir ;
  • L’apport personnel ;
  • Autres propriétés du prêt.

Par ailleurs certains organismes de prêts sont spécialisés dans les prêts de courte durée, il peut être à la fois pertinent de se tourner vers ce type de financements spécifiques.

Les garanties et propriétés d’un crédit auto sans CDI

La banque se réserve le droit d’étudier votre situation pour calculer votre capacité de financement. Elle peut être en droit d’évaluer vos relevés de compte afin d’analyser vos charges fixes et ainsi déterminer l’avantage-risque de l’emprunt.

Parallèlement, la règle des 33% d’endettement s’applique. Il faut que le montant des mensualités que vous aurez à verser chaque mois (et non sur la durée totale), soit inférieur à un tiers de vos revenus. Cette règle assure une capacité de remboursement mensuelle à l’emprunteur.

Votre organisme de prêt, votre banque ou la compagnie de financement, pourra chercher à faire coïncider les dates de votre contrat de travail à celui de votre emprunt. Dans le but d’assurer au maximum, une période où le remboursement de celui-ci se fera.

Contrairement aux idées reçues, il est donc possible d’emprunter contrat long, là où le crédit immobilier serait difficile sans CDI.