Le stage de récupération de points, pourquoi faire ?

Le stage de récupération de points de permis est un stage qui peut être non obligatoire, ou obligatoire. Facultatif lorsqu’un conducteur souhaite s’inscrire à ce stage, par sa propre volonté, dans le but de récupérer 4 points sur son permis de conduire. Obligatoire lorsque celui-ci sera indiqué en tant que peine supplémentaire ou alternative à une sanction, selon les décisions du tribunal.
Ainsi, l’automobiliste concerné devra se soumettre à cette décision, et tenter de récupérer ces 4 points sur son permis. Le stage peut aussi être inévitable lorsque vous recevez une recommandée vous indiquant la participation à ce stage, au risque de rendre votre permis de conduire invalide, à défaut de solde de points sur votre permis. Ainsi donc, plusieurs situations vous incitent à participer à ce stage de récupération de points, même si c’est juste pour préserver les points restants sur votre permis de conduire.

Un stage à quel sujet ?

Quand on a du mal à se renseigner sur toutes les modalités de ce stage de récupération de points, on peut aussi maintenant disposer d’un Portail points Permis pour retrouver toutes les informations nécessaires pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement et l’objectif de ce stage.

Ce stage consiste avant tout à vous remettre à niveau, c’est-à-dire, à vous inviter à mieux considérer la prise en compte des risques routiers, et d’apprendre à les anticiper par plusieurs gestes pratiques que vous apprendrez tout au long du stage.

Durant ce stage, les participants seront également invités à débattre sur des sujets tournant autour des accidents, des risques, et des préventions nécessaires pour éviter ces situations. Ils témoigneront également de leurs infractions commises, pour trouver par la suite, des solutions à leurs problèmes.

Tels les points déterminant de ce stage, on se rend bien là compte qu’il ne s’agit pas d’une deuxième auto-école, comme certains l’imaginent.

Un stage accessible à tout moment et pour tous ?

On ne peut participer à ce stage qu’une fois par an, donc si un candidat manque à l’appel, il devra attendre une année de plus pour assister à ce stage. Effectivement, il n’est jamais sage d’arriver en retard ou d’être absent pour ce stage, car le formateur aura libre droit de refuser votre présence à ce stage, dans ces circonstances.

Un conducteur titulaire d’un permis non valide ne pourra non plus participer à ce stage, étant donné qu’il ne lui sera plus possible d’y participer puisque son permis n’existe plus. Il faudra qu’il repasse entièrement son permis, auprès d’une auto-école.