Le permis de conduire bientôt réformé!

Le gouvernement a mis en place certaines réformes du permis de conduire qui sont énoncées dans la loi Macron. L’objectif principal de cette réforme est surtout rendre le permis accessible à tous en réduisant les frais de formation en conduite, en offrant des formations de qualité afin de diminuer les accidents causés par les jeunes conducteurs et surtout d’optimiser le taux de réussite à l’épreuve pratique des examens du permis.

Les principaux avantages de la nouvelle réforme

En effet, ce nouveau dispositif va alors permettre aux conducteurs de passer plus rapidement leur permis grâce à des heures de conduite réduites. De nouveaux acteurs pourront cependant faire passer l’épreuve :

  • gendarmes,
  • policiers,
  • pompiers
  • postiers, dû à l’insuffisance de personnel.

Cependant, cette réduction d’horaire permettra automatiquement l’abaissement du coût du permis. L’un des avantages de cette réforme du permis de conduire est que l’élève conducteur peut également effectuer les préparations ainsi que les examens du code de la route au sein de son établissement scolaire, notamment le lycée, à moins que ce dernier soit agréé. Cela sera alors réalisé en dehors des heures de cours évidemment.

Nouveautés : la conduite accompagnée dès 15 ans !

L’apprentissage anticipé à la conduite (AAC) ou également conduite accompagnée est un dispositif qui permet aux jeunes de se préparer à l’examen de conduite avant même les 18 ans. En effet, si ce dispositif n’était accessible qu’à partir de l’âge de 16 ans, il est désormais possible de l’effectuer dès 15 ans et passer le permis à 17 ans. Il n’y a cependant aucune limite d’âge, c’est-à-dire que même un adulte peut réaliser une conduite accompagnée selon son choix.

Pour cela, avec la réforme du permis de conduire, il n’est plus nécessaire que les accompagnateurs soient âgés de 28 ans au minimum. Etre titulaire d’un permis de conduire d’au moins 5 ans sans n’avoir commis aucune infraction grave est suffisant pour être accompagnateur. Il est alors à noter que le taux de réussite à l’examen du permis est estimable pour les candidats ayant effectué une conduite accompagnée par rapport à  ceux qui ont suivi les formations normales.