Le gravage des vitres : une bonne solution antivol efficace ?

S’il n’est pas encore obligatoire, le gravage des vitres d’un véhicule est une solution antivol efficace et performante. Ce procédé est très recommandé par les autorités et  même les compagnies d’assurance. Ces dernières exigent cette solution pour faire bénéficier les automobilistes des contrats contre le vol.  A part les avantages d’indemnisation, ces sociétés accordent d’autres bonus aux personnes ayant recouru au gravage des vitres. Dans ce qui suit, vous trouverez un aperçu sur cette technique ainsi que sur ses avantages et ses limites. Vous découvrirez aussi les organismes habilités à effectuer cette pratique.

Qu’est ce que le gravage des vitres ?

Ce procédé consiste à graver les 8 derniers chiffres du numéro d’identification (VIN) et le numéro d’immatriculation sur le pare-brise et les autres parties vitrées de la voiture. Cette opération est effectuée par une injection sous pression d’un matériau abrasif ( en général du sable)  à l’aide d’une buse  sur les vitres du véhicule. L’objectif derrière cette solution est de dissuader les voleurs en facilitant la reconnaissance de la voiture.

Pourquoi procéder au gravage des vitres ?

Vous souhaitez se faire offrir une solution antivol efficace et performante ? Le gravage est un procédé très avantageux. Pour que les autorités ne reconnaissent plus la voiture volée, les voleurs doivent remplacer toutes les parties vitrées du véhicule. De ce fait, ils doivent dépenser beaucoup d’argent. Ce risque peut les dissuader.

D’une autre part, le gravage des parties vitrées signifie une inscription dans le fichier ARGOS. Il s’agit d’une base de données qui recense toutes les voitures  volées. Ce fichier est constitué par les compagnies d’assurance européennes en vue de restituer les véhicules volés à leurs propriétaires. Dans ce document sont mentionnés près de 20 millions véhicules volés.

Des conditions avantageuses chez votre assureur

Les compagnies d’assurance accordent des conditions plus favorables aux personnes ayant procédé au gravage des vitres de leurs véhicules. En effet, l’assureur peut rembourser totalement ou partiellement la franchise. Il peut également louer un véhicule de remplacement sur une durée définie. De plus, une indemnisation supplémentaire peut être accordée si certaines conditions sont respectées.

Qui peut faire le gravage de vos vitres ?

Pour effectuer le gravage de vos vitres, il convient de s’adresser à une société recommandée par le SRA (SÉCURITÉ et RÉPARATION AUTOMOBILES). Ces sociétés respectent rigoureusement le cahier des charges du marquage de la  glace. Cette intervention dure pendant 30 minutes. Pour l’effectuer, il convient de prévoir un budget moyen de 80 euros. Si vous comptez remplacer un pare brise paris cassé, le gravage du vitre peut être pris en charge par votre assureur grâce à la garantie bris de glace. En cas de cession du véhicule, le nouveau propriétaire peut contacter sa compagnie d’assurance pour établir le contrat de marquage en son nom.

Ce qu’il faut retenir sur le gravage des vitres

La technique du gravage n’empêche pas le vol des voitures mais facilite la reconnaissance des voitures disparues. De ce fait, elle constitue une bonne solution pour dissuader les voleurs en raison de l’investissement qu’ils devront engager pour changer tous les vitres du véhicule. Les compagnies d’assurance vous proposent ce service à des prix moins chers que les autres sociétés telles que les concessionnaires-vendeurs et les garagistes. Recourir à la technique de gravage doit respecter certaines règles dictées par un cahier des charges bien déterminé.

En résultat, vous pouvez jouir de plusieurs avantages. En effet, vous aurez droit à une meilleure indemnisation de votre assureur qui vous considère comme un assuré moins risqué. Opter pour cette technique pourrait être intéressant pour plusieurs automobilistes.