La garantie panne mécanique pour les voitures d’occasion : Ce qu’il faut savoir !

Si vous allez acheter un véhicule neuf, vous avez l’avantage de la garantie constructeur.  Cependant, si vous décidez d’acquérir un véhicule d’occasion, la situation n’est pas la même.  Certains garages proposent des garanties pour les véhicules « seconde main » mais si l’achat se fait chez un particulier vous n’avez droit à aucune garantie.

Ainsi, le risque de panne n’est pas couvert. Depuis quelques années, les particuliers peuvent offrir quelques garanties par l’intermédiaire de sociétés privées. Dans ce cas, vous devez payer plus. Que couvrent réellement ces garanties ? Est-il utile de les souscrire ? Découvrez la réponse dans ce qui suit !

Quels sont les risques couverts par ces garanties ?

Sur le marché, il y a plusieurs sociétés qui offrent des garanties couvrant les risques de pannes des voitures d’occasion. Les formules de couverture sont assez variées. Vous pouvez trouver des packs de base qui couvrent les organes essentiels de la voiture tels que le moteur, la boite et le pont. Si vous souhaitez garantir les organes de direction, de freinage et de transmission, vous devez souscrire une formule plus chère. Certaines entreprises vont même jusqu’à proposer une voiture de remplacement. Il est important aussi de savoir qu’il y a des formules dites « confort » qui couvrent le véhicule dans sa totalité. On parle de la climatisation, du turbo, de l’échappement… Le tarif de cette garantie varie selon la nature du véhicule.

Comment garantir mon véhicule d’occasion ?

Il est possible de souscrire l’une de ces formules pour avoir une voiture occasion garantie.  Que vous soyez vendeur ou acheteur, l’offre est valable pour les deux. Ces garanties peuvent être souscrites en ligne pour une durée qui varie entre 3 mois et un an. Avant de choisir une offre, il convient de comparer les différentes formules proposées par plusieurs sociétés. Il est à noter que certains véhicules sont exclus de ces garanties en raison de leur âge ou de leur nature telle que les 4* 4 ou les véhicules avec une boite automatique. Quelques sociétés proposent des garanties jusqu’à un certain kilométrage ce qui remet l’utilité de la garantie en question. D’une manière générale, il convient de bien lire le contrat et vérifier la portée des garanties ainsi que tous les autres détails.

Ce que dit la loi à ce propos

En cas de vices cachés à l’acheteur, le vendeur est tenu responsable selon l’article 1641 du Code Civil. Qu’il s’agisse de véhicule neuf ou d’occasion, cette garantie est toujours valable. De durée de deux ans, cette garantie concerne les professionnels mais aussi les particuliers. Dans ce contexte, il est important de savoir que la vétusté n’est pas considérée comme un vice caché.

Pour les ventes de véhicules d’occasion chez les professionnels, la loi a instaurée une garantie légale de conformité depuis Mars 206. De durée de deux ans, cette garantie concerne les défauts présents dans la voiture au moment de l’achat.

Est-ce utile de souscrire des garanties ?

Dans certains cas, la garantie panne mécanique ne permet pas de bien couvrir les risques. De ce fait, l’indemnisation pour les véhicules un peu anciens est infime. Ainsi, il serait judicieux de bien comparer les offres des différentes sociétés pour souscrire la meilleure. D’une manière générale,  il convient d’opter pour la garantie contre les vices cachés ou la garantie légale de conformité. Ces dernières s’avèrent plus efficaces.

Bref…

En achetant un véhicule d’occasion, il convient de redoubler de vigilance. Avant de souscrire n’importe quelle garantie, il serait judicieux de comparer les offres existantes et d’en choisir les meilleures. En général, il est utile de souscrire des garanties mais il faut faire attention aux contrats.