Les différents types de parking

Un parking est un espace spécialement conçu pour tous les usagers de la route, afin qu’ils puissent garer leur véhicule en toute sécurité. Il s’agit donc d’un lieu, d’un espace ou d’une zone réservée au stationnement des véhicules. Les aires de stationnement ont leur raison d’être dans la sauvegarde de l’ordre public et de la décence urbaine, pour éviter l’abandon désordonné et désinvolte des voitures et ainsi produire un blocage de la circulation routière.

Les parkings sont considérés comme faisant partie intégrante du système de mobilité urbaine : la fluidité de la circulation est influencée par les conditions de stationnement.

 

Dans cet article, nous allons parler de la conception du parking, en y faisant référence de manière générale. Toutefois, nous ne pouvons pas omettre la distinction terminologique correcte.

Stationnement

C’est un espace réservé au stationnement de plusieurs véhicules sur la voie publique, sur les places urbaines, sur les aires d’arrêt, dans les structures ou les locaux. Le stationnement est effectué par le conducteur.

Garage

C’est un local ou structure servant à garer un ou plusieurs véhicules. Le stationnement du véhicule est effectué par le conducteur.

Parking robotisé

C’est un espace permettant de garer des voitures, sans conducteur, à l’aide d’un équipement de levage et de transport

Classification architecturale des parkings

En fonction de la forme architecturale, les parking se déclinent en plusieurs genres.

Parking couvert

Ils sont situés dans un espace clos ou au sous-sol d’un bâtiment, ils disposent d’un espace pour le stationnement des voitures et des motos. Le parking fermé peut avoir différents niveaux ou étages et le passage d’un niveau à l’autre est garanti par les rampes.

Parking ouvert

Les parkings extérieurs sont des espaces à un seul niveau. Une des caractéristiques du parking extérieur est la conception des espaces verts, la décoration verte camoufle les voitures, protège le microclimat, atténue les températures estivales et sert de barrière chromatique et architecturale.

Les parkings peuvent également être classés en fonction des fonctions qu’ils remplissent, en relation avec le contexte urbain et la circulation routière. Nous les classons comme suit :

  • les parkings de long séjour, utilisés pour les très longs arrêts
  • les parkings dissuasifs, situés en bordure du centre ville, constituent les nœuds d’échange du tissu urbain
  • le stationnement par rotation, pour les usagers qui se garent quelques minutes

 

Une zone ou un bâtiment utilisé pour le stationnement peut être structuré, en fonction de la taille et de la forme de la zone à utiliser comme espace de stationnement :

 

  • développement horizontal (stationnement en surface, à fleur ou à niveau)
  • développement vertical (parking souterrain, surélevé, mixte). Parmi ces derniers on distingue le parking avec chauffeur aux rampes, le stationnement avec conducteur intelligent ou le stationnement robotisé.
  • Parking aérien

C’est un type de parking construit en élévation depuis le sol. La conception d’un parking aérien dépend des besoins de la clientèle et est conforme à toutes les normes en vigueur. Actuellement, certains prestataires proposent ces types de parking pour la location.