Quelle différence entre mandataire et concessionnaire ?

mandataire

Un mandataire automobile et un concessionnaire, s’ils vendent tous deux des voitures d’occasion, ont une manière différente de travailler et de fonctionner.

Fonctionnement d’un mandataire

Contrairement aux concessionnaires, les mandataires ne sont liés à aucune marque de voitures en particulier. Ils sont multimarques mais restent des professionnels de l’automobile. Ils ne bénéficient pas de l’ensemble du service après-vente comme cela peut être le cas avec un concessionnaire.

Ils peuvent cependant s’approvisionner comme ils le souhaitent et gérer leurs ventes et leurs promotions comme bon leur semble. Il leur est possible de vendre leurs voitures au prix qu’ils ont fixé, sans devoir suivre les diverses directives des constructeurs. Les mandataires commandent leurs véhicules à vendre au sein de l’Union Européenne, souvent en passant commande de gros volumes en une seule fois.

Le mandataire auto peut aussi bien être un particulier qu’un professionnel. Il est placé directement entre le client et le vendeur professionnel. Il a ses propres réseaux pour acheter des voitures neuves ou d’occasion comme sur AutoSquare.fr. C’est ainsi qu’il peut négocier les prix et les faire baisser pour en faire bénéficier les usagers. Le mandataire auto se charge de toutes les démarches administratives, même s’il s’agit de vendre un véhicule importé.

Les inconvénients

Certes, les tarifs proposés sont intéressants, mais faire affaire avec un mandataire a son lot d’inconvénients. Avant toute chose, le service n’est pas aussi rapide qu’en concession. En effet, selon le véhicule souhaité, cela peut prendre un certain temps car le délai d’attente est plus long même pour une voiture d’occasion. De même, il n’est pas toujours possible d’obtenir le niveau de finitions voulu. A cause de certaines affaires dites d’ “arnaques à la TVA”, reposant sur des ventes triangulaires avec trois sociétés différentes dans 3 pays de l’UE, les mandataires ont parfois mauvaise réputation. En gros, l’idée de ces arnaques est de dire qu’ils ont payé la TVA dans un autre pays alors que ce n’est pas le cas. Veillez à être vigilant avec certaines offres peut-être trop avantageuses….

Le mandataire, lors votre achat, va vous vendre une voiture en ajoutant au prix 10% de sa commission. De plus, il est possible qu’en achetant une voiture ainsi, vous ne profitiez pas d’une extension de garantie, d’une garantie « satisfait ou remboursé » ou encore d’un contrat d’entretien avec prêt d’un véhicule de courtoisie, comme cela peut être le cas chez un concessionnaire.

Les différences avec un concessionnaire

Comme dit plus haut, le mandataire est multimarque et de ce fait, ne travaille pas uniquement avec un seul constructeur. Le concessionnaire, quant à lui, profite d’un support après-vente comprenant des offres d’entretien, un atelier réparation, la vente d’accessoires et de pièces détachées, ce qui n’est pas le cas du mandataire. Le mandataire n’est pas associé à une banque, comme l’est le concessionnaire, il ne propose pas d’offres de financement, à la manière de la LOA (location avec option d’achat) ou de la LLD (location de longue durée). Ainsi, dans le cadre d’un prêt auto, il vous conseillera de vous rapprocher de votre banque. Dans une concession, vous pouvez essayer le véhicule, faire le choix des options et des équipements comme si c’était une voiture neuve. Il est aussi possible de faire reprendre votre ancien véhicule. C’est plus rare chez un mandataire, mais pas impossible.