Deux astuces pour bien vérifier une voiture d’occasion

Pour acheter un véhicule d’occasion, une vérification s’impose pour réduire les risques de tomber sur une épave. Souvent, on se précipite dans le choix en effectuant juste un contrôle rapide, et par le fait que ce genre de voiture coûte moins cher. Pourtant, il faut faire une inspection générale pour espérer tomber sur une voiture en bon état de marche. Voici 2 conseils pour effectuer une vérification minutieuse avant de choisir sa voiture d’occasion.

Établir une check-list des choses à vérifier

Il faut faire très attention lorsqu’on prend la décision d’acheter une voiture d’occasion. Les escroqueries sont assez fréquentes. Une fois le véhicule acheté, il est trop tard pour revenir en arrière. Être tombé sur un véhicule de seconde main en parfait état n’est pas une question de chance. Au contraire, cela demande des efforts, du temps et de la patience. Pour ce faire, il est important d’établir une liste des choses à vérifier et à tester pour ne pas oublier. En effectuant la liste, on peut remarquer qu’il y a beaucoup de choses à vérifier. Plus c’est détaillé, mieux c’est. En tout cas, la liste permet d’établir les méthodes de vérification, et ainsi de catégoriser les éléments à vérifier.

À titre d’exemple, la vérification de l’embrayage, du volant, des freins ou de la transmission s’effectue durant un test au volant. Aussi, après avoir fait un petit tour, il est crucial d’observer le comportement de la voiture durant les 30 minutes qui suivent (bruits, odeurs). Autres astuces, tous les contrôles doivent être réalisés en plein jour même, pour tester les phrases et les lumières. De nombreux défauts éventuels peuvent être imperceptibles durant la nuit. Dans tous les cas, un garagiste ou une société de vérification peut assurer l’inspection d’une voiture d’occasion.

Vérifier en priorité les papiers de la voiture

Les acheteurs ont pour mauvaise habitude de faire la vérification des papiers relatifs au véhicule en dernière étape. Mais le contrôle des différents documents avant de procéder aux tests peut faire gagner beaucoup de temps. En effet, certains éléments peuvent aider l’acheteur à se fixer sur le choix de la voiture. Par exemple, le carnet d’entretien permet de vérifier l’état général du véhicule. Ce document permet, avant tout, à un acheteur d’assurer si les révisions ont été scrupuleusement effectuées, c’est-à-dire dans les normes et dans les temps. Un vendeur honnête et professionnel présentera toujours le carnet d’entretien. Dans le cas contraire, il faut s’en méfier.

Ensuite, les factures, il ne faut rien laisser au hasard et prendre le temps de bien vérifier chaque feuille. Elles donnent un aperçu des modifications et des remplacements apportés à la voiture dernièrement (échappement, pièces consommables, plaques de freins…). Si les noms des garages mentionnés sur les factures sont les mêmes, c’est un bon signe. Encore plus, si l’établissement fait partie du réseau de la marque de voiture. Le contrôle et la vérification de la voiture de deuxième main peuvent être difficiles. Si l’on n’est pas un expert, c’est un vrai casse-tête. En cas de besoin de conseils et recommandations, il ne faut pas hésiter à contacter une société d’inspection véhicule occasion.