Comment préserver la durée de vie de son système de freinage ?

Le freinage est un système indispensable pour une automobile, et qui devra toujours être optimale pour prévenir des risques. C’est aussi d’ailleurs, un point de dépense important pour l’automobiliste, qui devra être révisé très régulièrement, et encore plus si ce dernier prévoit de faire du long trajet très prochainement. Les plaquettes de freins, et aussi souvent, les disques de freinage, sont souvent à remplacer, suite à ces longs trajets en voiture, notamment, en atteignant les 50.000 ou 100.000 km.

Cependant, pour éviter les grandes dépenses et les temps perdus à entreprendre trop souvent dans ces entretiens, il existe certaines méthodes pratiques pour mieux préserver la durée de vie de ces accessoires de freinage, mais également, de votre pneumatique.

Des méthodes simples et pratiques pour économiser son freinage

Tout commence par l’adoption d’une conduite normale et souple. Plus on utilise moins les freins, plus ils peuvent durer longtemps. C’est aussi pourquoi, on accorde une grande importance pour l’éco-conduite, qui n’est pas seulement intéressant pour la consommation du véhicule, mais aussi, pour rallonger la durée de vie du système de freinage.

Outre que les freins classiques, sachez que vous avez également le frein moteur. Le fait de rétrograder est aussi important dans certaines situations, où vous n’aurez pas à user vos plaquettes, cependant, c’est aussi une technique qui nécessite un peu de pratique pour être maitrisée.

On peut également exploiter le freinage dégressif, qui, contrairement à ce qu’on a appris depuis l’auto école ou depuis un stage de recuperation de points, avec le freinage progressif, qui consiste à appuyer la pédale de frein de plus en plus fort, ce type de freinage c’est tout le contraire. Une méthode qui vous nécessite également quelques étapes d’apprentissage, surtout auprès de la conduite sportive.

On peut aussi préserver ses plaquettes de freins, en évitant simplement d’avoir le pied tout le temps collé sur la pédale de freins. Et sinon, vous devriez également éviter la conduite sportive, qui vous soumettra souvent à freiner très fréquemment devant chaque obstacle.

Garder une certaine vigilance sur son entretien

Toutefois, bien que vous pratiquiez avec brio ces petites méthodes pratiques, n’oubliez jamais de planifier régulièrement l’entretien de votre système de freinage, mais avec plus d’intervalles que la normale. Cela vous permettra d’anticiper toute sorte de risques nécessitant l’application des freins.