Code de la route : 4 choses à ne jamais oublier sur la route

Vous n’êtes plus qu’à quelques jours de passer l’examen pour le code de la route ou bien vous n’êtes encore qu’un débutant curieux de connaître les règles fondamentales et indispensables que tout futur-conducteur doit apprendre. Cet article est fait pour vous ! Nous avons regroupé ici, les 4 règles inévitables et à maîtriser avant de prendre le volant et pour passer en toute sérénité le Code. Parmi une banque de 1 000 questions, l’examen du Code de la route est composé de 40 questions. Bien qu’il ait un nombre important de questions, certaines demeurent incontournables.

1. Règle N°1 : les priorités

Les règles de priorités sont indispensables car établissent l’ordre de passage des voitures. La question se pose à tous carrefours, intersections ou ronds-points. C’est pourquoi il est essentiel de mémoriser les différents cas qui peuvent se présenter : présence d’un panneau cédez le passage, d’un stop, cas d’un rond-point, d’une priorité ponctuelle… Dans le cas général, autrement dit, lorsqu’il y a aucun marquage au sol ou panneau de signalisation, on parle d’intersection non-protégée. On applique alors la règle de la priorité à droite.

2. Règle N°2 : les croisements et les dépassements

Dans le cas d’un croisement avec signalisation, est prioritaire le véhicule qui a un panneau de priorité de passage. D’autres cas particulier sont à connaître comme le croisement avec obstacle ou encore le croisement en pente. Avec www.rouleraoule.fr, vous pourrez découvrir plus en détail tous ces cas. Dépasser un autre véhicule, et bien oui, cela est possible.

Mais attention, cela est toujours bien encadré par des instructions dictées par le code de la route. En règle générale, le dépassement se fait par la gauche. Celui qui est dépassé doit à tout prix conserver une allure identique et serrer à droite. Pour savoir si un dépassement est permis, il faut se poser les questions suivantes : est-ce que cela est autorisé par la signalisation ? et encore le dépassement est-il sans danger ?

3. Règle N°3 : les stationnements et les arrêts

Autre point important du code de la route : les stationnements et les arrêts. Tout d’abord, quel est la différence ? L’arrêt, c’est lorsqu’un véhicule s’arrête pour une courte durée (par exemple pour permettre la descente de passagers ou bien le déchargement du véhicule).

Tandis que le stationnement implique que le conducteur soit absent de son véhicule et que le moteur soit éteint. Dans les deux cas, il doit être effectué dans le sens de la circulation. Pour le stationnement, il faudra ensuite observer la signalisation : panneau stationnement payant, stationnement interdit, stationnement à disque, stationnement 1-15 ou 16-31…

4. Règle N°4 : les équipements et éclairages

Autre règle importante, la question des équipements et de l’éclairage. Les accidents survenant pour beaucoup la nuit, il est donc nécessaire de maîtriser l’utilisation des différents feux : feux de position, feux de croisement, feux de route ou encore feux de brouillard avant et arrière. Il faut également ne pas oublier quelques équipements qui peuvent s’avérer très utile en cas d’accident : gilet de sécurité jaune et triangle de circulation.