La carrosserie : premier élément endommagé lors d’un accident

Très souvent, les propriétaires de voitures sont amoureux de la carrosserie de celles-ci. On les comprend : la carrosserie détermine l’allure et l’aspect d’un véhicule. Sa forme, ses lignes, ses courbes, ses couleurs sont les premiers éléments visibles de la voiture.
C’est la carrosserie qui donne la première impression : c’est elle qui envoûte d’emblée ou qui suscite l’indifférence. La carrosserie n’est pas un bloc unique. Elle est composée de plusieurs éléments. Il convient de mettre un nom à ces éléments : vous en aurez besoin tôt ou tard, ne serait-ce que pour indiquer à votre garagiste la partie que vous souhaitez réparer ou transformer. La carrosserie est le composant de la voiture qui subit en premier les chocs durant un accident.

Les zones les plus exposées

Dans le cas d’un brutal accident frontal, le capot et le pare-choc sont rarement épargnés. Il est souvent besoin de confier la réparation de cette partie de la carrosserie à un garage. Les ailes également s’en sortent rarement indemne. En fonction de la zone où la collision s’est produite, sera concernée une aile avant ou une aile arrière. Vous avez également une aile avant gauche, une aile avant droite, une aile arrière droite, une aile arrière gauche. Pour rappel, une aile est la pièce placée en carénage, donc recouvrant partiellement, une roue (voilà pourquoi il y en a 4). Il est souvent utile de changer d’aile lorsque celle-ci est détériorée. L’opération est à faire dans un garage ou à confier à un mécanicien.

Les parties vitrées

Il n’est pas rare d’avoir des vitres brisées après un accident. Quelles sont les « régions » qui reçoivent des vitres ? Le pare-brise : tout le monde connaît. Il constitue l’élément essentiel de l’habitacle (un composant de la carrosserie). Le pare-brise est fixé dans un cadre appelé baie de pare-brise. À l’arrière de la voiture, on ne parle pas de pare-brise, mais cette fois-ci de lunette arrière. Cette dernière est parfois installée sur le hayon : c’est le cas lorsque la porte arrière de la voiture (le coffre comme on dit) est relevable ou rabattable. En outre, les portières, situées sur les côtés de caisse, supportent également des parties vitrées (l’ouverture des vitres est soit manuelle, soit automatique, soit télécommandée). Les vitres des portes arrières se prolongent généralement par un panneau de custode. Enfin, le pavillon (que l’on nomme parfois abusivement « toit ») peut également accueillir une petite ouverture vitrée.