Assurance bris de glace : que faut-il savoir ?

Tout automobiliste a déjà entendu parler d’une assurance bris de glace. Mais lorsqu’il s’agit de faire une réclamation ou de changer d’assureur, la confiance cède la place au doute. Ci-dessous se trouve, tout ce qu’il faut savoir sur cette assurance afin de dissiper tout doute éventuel.

Qu’est-ce qu’une assurance bris de glace ?

Tout comme l’assurance vol et incendie, l’assurance bris de glace n’est pas automatiquement incluse dans une assurance automobile. Il s’agit d’une option supplémentaire qui est ajoutée à la formule responsabilité civile, intermédiaire ou tous risques à la demande du preneur d’assurance. Cette assurance offre une protection et une indemnisation en cas de dommages au pare-brise, aux vitres arrière ou aux vitres latérales. Dans certains cas, le bris de glace concerne également les rétroviseurs et les phares. Elle couvre donc les frais de réparation ou de changement pare brise et favorise une intervention rapide en cas de sinistre.

Quel est le montant de la franchise de l’assurance bris de glace ?

En fonction de la police d’assurance automobile, l’assurance bris de glace peut inclure une franchise. En d’autres termes, si une partie de la vitre de la voiture est endommagée ou brisée, l’assurance automobile ne couvrira pas une partie des frais de réparation, mais il faudra payer une partie des frais soi-même. La franchise doit être clairement indiquée dans les conditions d’assurance. Cela varie beaucoup d’un assureur à l’autre, il est donc important de se renseigner avant de souscrire une assurance automobile.

Comment fonctionne l’assurance bris de glace ?

Contrairement à ce que pensent de nombreux titulaires d’un permis de conduire de catégorie B, l’assurance bris de glace est facultative. Cela signifie qu’elle n’est pas systématiquement incluse dans la police d’assurance automobile. Par conséquent, le preneur d’assurance doit la souscrire en tant qu’assurance complémentaire pour bénéficier de ses avantages. Lorsqu’il s’agit par exemple de remplacer son pare-brise à Reims, ce type d’assurance reste la solution idéale pour la personne concernée.
Cela signifie que le preneur d’assurance recevra une indemnisation si une partie vitrée du véhicule est endommagée. Le montant de l’indemnisation est en principe suffisant pour couvrir les éventuels frais de réparation en cas de collision, de bris ou de destruction de la vitre. Certaines assurances bris de glace couvrent également les dommages causés aux éléments vitrés extérieurs du pare-brise et des vitres latérales, tels que les toits panoramiques et les feux avant et arrière de véhicule qui peuvent facilement affecter le confort de conduite en cas de dommages aux vitres.

Qu’entend-on par dommages aux vitres ?

Les éléments vitrés qu’implique ce type de dommages sont mentionnés ci-dessous :

  • Pare-brise
  • Vitres arrière
  • Vitres latérales du véhicule
  • Rétroviseurs
  • Phares.

Tous les éléments en verre qui ne sont pas mentionnés dans la police ne sont pas couverts. Le verre des feux arrière, les mécanismes des rétroviseurs et les caches des rétroviseurs peuvent être couverts, mais c’est rarement le cas. En cas de sinistre, il est recommandé de faire appel à des professionnels de confiance pour assurer la franchise de l’assurance bris de glace.