Acheter une voiture familiale neuve : quel modèle choisir ?

Titre H1 Quelques excellents modèles de voiture familiale

Si vous êtes à la recherche d’une voiture familiale, il y en a plusieurs modèles qui satisferont vos attentes. Vous pouvez, par exemple, opter pour un monospace. Confortable et moderne, ce dernier offre jusqu’à 9 places ainsi qu’une excellente visibilité grâce à son grand pare-brise. Toutefois, si vous souhaitez acheter un monospace qui correspondra vraiment à vos besoins et vos préférences, vous devez prendre en compte divers critères. Il est, entre autres, important d’étudier l’espace et la modularité. Pour cela, vérifiez si la banquette arrière présente suffisamment de recul pour les jambes des enfants. Dans le cas où vous avez un nouveau-né, inspectez l’intérieur du véhicule s’il est possible d’y mettre un siège bébé. Mis à part l’habitabilité, il faut aussi se focaliser sur les qualités pratiques des monospaces. Privilégiez une automobile qui possède des portes coulissantes. Même si celles-ci ne s’avèrent pas parfois très esthétiques, elles sont avantageuses si vous vous garez en ville.

Un break : esthétique, puissant, mais présente quelques petits inconvénients

Si les monospaces ne vous plaisent pas à cause de leur design, il existe un modèle de voiture familiale qui vous intéressera certainement, à savoir un véhicule break. En effet, ce dernier est réputé pour son aspect à la fois séduisant et sportif. De surcroît, presque comparable aux monospaces, il peut transporter jusqu’à 8 personnes ainsi que plusieurs bagages. À noter qu’il convient également aux parents qui n’ont seulement qu’un ou deux enfants. En ce qui concerne les performances, ce type d’automobile a une puissance satisfaisante. Cependant, malgré son apparence spacieuse, un break montre parfois ses limites quand il est question de gros chargement. En outre, il est souvent difficile à vendre et a une décote plus importante qu’une berline. Par ailleurs, l’un des atouts principaux de cette catégorie de voiture est le prix. Il est possible d’en acheter une qui soit neuve avec un coût compétitif. Mais si votre budget est restreint, il vaut mieux faire appel à un mandataire. Celui-ci vous propose une réduction tarifaire de 25 % en moyenne.

Un SUV : élégant, spacieux, mais cher

Les SUV s’avèrent être également une bonne alternative si vous voulez acheter une voiture familiale. Ils plaisent aussi à beaucoup de gens en raison de l’espace intérieur qu’ils proposent. En effet, certains modèles de SUV peuvent transporter 7 personnes, car ils possèdent des strapontins repliables dans le plancher du coffre. En outre, grâce à sa garde au sol élevée, conduire ce genre de voiture vous procure une bonne visibilité vers l’arrière ainsi qu’un sentiment de sécurité. Toutefois, un SUV présente des inconvénients. Il est, par exemple, cher à l’achat et consomme plus de carburant que les monospaces. De surcroît, son assurance et son entretien sont onéreux. Si vous optez donc pour ce type de véhicule, il vaut mieux que vous soyez aisé financièrement.

Assurance auto pour résiliée impayé, malus, sinistres

En effet, après la résiliation d’un contrat d’assurance auto, il convient de se poser les bonnes questions. Il est vrai que c’est bon de connaitre les raisons qui ont poussé votre assureur à rompre votre contrat pour éviter de récidiver,  mais le plus important, maintenant que les faits sont là, c’est de savoir comment réagir face à cette situation. Quelles sont les démarches à suivre ? Par quoi commencer votre recherche d’une nouvelle assurance auto ? Existe-t-il des assureurs qui sont plus flexibles aux profils à risques ? Et tant d’autres questions pouvant vous aider à gérer votre situation de résiliation.

Sachez, toutefois, que bien que votre situation est un peu délicate, il existe toujours des solutions pour vous. De nos jours, les compagnies sont devenues plus tolérantes quant à l’acceptation des conducteurs résiliés. Plusieurs d’entre elles se sont même spécialisées dans l’assurance des profils à risques. Vous ne risquez, donc, pas de rester trop longtemps sans couverture.

Avez-vous aussi des difficultés dans votre recherche d’assurance après une alcoolémie au volant? Vous avez enregistré plusieurs sinistres durant votre année de souscription ? Un malus important ? Suite au non paiement de primes, votre assureur a décidé de vous résilier ? Nous vous proposons des solutions pour vos problèmes.

Assurance auto résilié pour non paiement :

 

Parmi les raisons les plus courantes de la résiliation des contrats d’assurance auto, on retrouve le non paiement des primes. En effet, suite à des situations financières instables, une mauvaise gestion financière, la survenance d’un imprévu (maladie, perte d’emploi), ou encore un prélèvement décliné pour insuffisance de fond ou changement de coordonnées, il devient facile de se retrouver avec un contrat résilié pour non paiement.

Les solutions à prévoir pour conducteur résilié impayé :

« Mauvais payeur » :

Dans le cas où votre contrat a été résilié pour non paiement, vous pouvez toujours re-souscrire chez ce même assureur à condition de régulariser votre situation avant. Si vous choisissez de vous diriger vers un nouvel assureur, ce dernier vous exigera la présentation d’une attestation de votre ancien assureur, preuve que vous vous êtes acquitté de votre dette, ou bien le paiement annuel de la prime en une seule fraction à la souscription.

Les assureurs spécialisés :

Conscientes des difficultés que retrouvent les conducteurs après la résiliation, certaines compagnies d’assurance se sont spécialisées dans les profils à risques. Les tarifs proposés sont, certes, élevé mais au moins vous êtes sûrs de ne pas être refusé. Vu le nombre croissant de ces dernières et les montant exorbitants qu’ils affichent, la comparaison des offres constituerait le moyen le plus efficace pour essayer de trouver l’assurance auto la moins chère. N’hésitez pas à demander le plus de devis possible auprès de différents assureur en consultant leurs sites ou en les contactant directement par téléphone.

Au cas où vous vous trouvez dans une situation financière délicate, et que vous vous retrouvez dans l’incapacité de vous permettre une assurance à un prix élevé, pensez à changer de véhicule pour un autre plus ancien, ou encore moins puissant. Adopter une voiture de faible valeur constituerait un moyen sûr pour faire des économies sur son assurance auto. Bien sûr, cette solution peut être provisoire, le temps que votre situation soit réglée et que vous puissiez souscrire à une compagnie d’assurance auto classique.

Recours au Bureau Central de Tarification (BCT) :

Une autre solution est possible. En effet, le Bureau Central de Tarification (BCT) est mis à disposition des conducteurs se retrouvant dans cette situation de résiliation. Ce dernier vous permet de souscrire auprès de la compagnie que vous choisissez après qu’il ait déterminé le montant de prime à payer.

Retenez, toutefois, que la couverture possible en ayant recours au BCT est limitées à la garantie obligatoire de base (Responsabilité civile), c’est-à-dire que seuls les dommages infligés aux tierces personnes lors d’un accident responsable sont pris en charge.

Aussi, nous vous déconseillons fortement d’essayer de camoufler votre résiliation en modifiant grâce aux outils informatiques votre relevé d’information. Cela ne vous apportera que des ennuis puisque tous les assureurs en France peuvent vérifier la véracité des informations en consultant le fichier de l’AGIRA qui regroupe tous les sinistres enregistrés ainsi que votre statut de résilié.

Voiture neuve ou voiture d’occasion : comment choisir ?

Vous avez décidé d’acheter une voiture, mais vous hésitez entre l’acquisition d’un véhicule neuf et l’acquisition d’un véhicule d’occasion. Voici un guide qui vous guidera dans votre choix.

Avantages d’une nouvelle voiture

L’avantage d’acheter une voiture neuve réside dans la garantie. Cette démarche vous permet de bien éviter les frais de réparation et de vous concentrer uniquement sur l’entretien. De plus, la plupart des véhicules neufs sont issues de la nouvelle technologie et sont plus économiques en affichant une faible consommation de carburant. Par ailleurs, leurs émissions de gaz à effet de serre sont plus faibles. Leur connectivité constitue en outre leur principal atout.

Un autre point positif de la voiture neuve est qu’elle correspond en tous points à vos envies : design, couleur, marque, motorisation, options… Vous pouvez également profiter de réductions de prix très attractives.

Inconvénients d’une nouvelle voiture

Le principal désavantage de l’achat d’un véhicule neuf est sa valeur dépréciative au bout de quelques années. Si vous la vendez, vous n’en tirerez aucun profit car vous serez obligé de réviser votre tarif à la baisse. De plus, les primes d’assurance sont souvent élevées. L’acquisition d’une voiture neuve risque de faire de l’ombre sur votre dossier de crédit et vous empêchera d’en contracter un autre.

Avantages d’une voiture d’occasion

Une voiture d’occasion est toujours en adéquation avec le budget que vous avez prévu. De plus, le rapport qualité-prix vous fait profiter de plus d’options qu’une voiture neuve. Vous pouvez également trouver des alternatives de financement avantageuses auprès de votre banque. Les tarifs négociables et les taxes moins élevées lors de l’achat impacteront positivement sur votre portefeuille. Vous avez un large choix de modèles haut de gamme par rapport aux voitures neuves.

Actuellement, il existe des véhicules occasions récentes qui présentent des avantages comme l’acquisition rapide sans avoir à attendre des mois comme cela est le cas pour une voiture neuve. En vous procurant un véhicule d’occasion, vous évitez également la décote de la première année.

Inconvénients d’une voiture d’occasion

Le plus grand inconvénient d’une voiture d’occasion réside au niveau des réparations que vous devez effectuer. Vous devez donc envisager des dépenses supplémentaires pour le remplacement des pièces usées ou encore pour la réparation des plaquettes et disques de freins, des disques d’embrayage, des pneus, etc. Si vous achetez votre véhicule d’occasion auprès d’un particulier, vous n’avez aucune garantie sur la fiabilité, ni d’informations précises sur l’historique d’utilisation.

Décision d’achat

L’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion dépend en grande partie des envies et des goûts de tout un chacun. La règle essentielle est d’avoir la faculté d’adapter son budget. Avant de vous lancer, il est essentiel d’évaluer vos besoins en équipements. Pour plus de prudence, vous devez tenir compte de tous les critères de choix. Il est ainsi recommandé d’acheter sa voiture neuve ou d’occasion auprès d’un concessionnaire, d’un mandataire ou de garages spécialisés. Leurs techniciens sont en effet en mesure de vous conseiller sur les meilleures options. En revanche, méfiez-vous des prix canons qui cachent souvent des imperfections.

Rouler à VAE en toute sécurité

Du fait de la présence du moteur et de la batterie, le vélo électrique est plus puissant que la bicyclette classique. Il peut d’ailleurs rouler jusqu’à 25 km/h. Cela implique qu’il faut encore plus doubler d’attention lorsqu’on roule à bord de ce deux-roues afin d’optimiser sa sécurité et celle des autres usagers de la route. Pour ce faire, voici quelques points que vous devez toujours vérifier avant de sortir en VAE.

Read More

Crédit auto, ce qu’il faut savoir à ce sujet

Obtenir un crédit auto n’est certainement pas une mince affaire. Cela implique une certaine part de responsabilité, et cela vis-à-vis de la banque. Il est nécessaire de peser le pour et le contre de votre projet étant donné que le prêt automobile présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Pour ce faire, voici quelques points qui vous éclaireront certainement dans votre choix.

Read More

Les pièces convenables pour le dépannage de votre voiture Peugeot

Ce ne sont pas toujours les pannes qui vous poussent à acheter des pièces pour votre voiture Peugeot. Bien évidemment, cela n’est pas à exclure car il faut bien que la voiture roule et qu’en cas de soucis mécaniques ou électriques, une réparation et un éventuel remplacement de pièces s’imposent. Votre désir d’acheter des pièces peut aussi résulter d’une envie d’embellir votre véhicule.

Dépannage mécanique et électrique de voitures Peugeot

Un problème mécanique peut survenir empêchant votre voiture Peugeot de rouler. Après diagnostic, il peut être indispensable de remplacer une ou plusieurs pièces.

Pour un problème mécanique, les pièces à remplacer peuvent être les amortisseurs, les courroies, les chaînes, les galets, le système de ventilation, le radiateur, la pompe à essence, la pompe à eau… Quelquefois, on doit voir dans le moteur et remplacer des pièces comme le joint de culasse, le jeu de courroies trapézoïdales, le capteur de pression de suralimentation, le joint de calorstat, le carter d’huile, le joint d’arbre, le coussinet de bielle, le galet tendeur courroie crantée…

Le problème empêchant votre voiture de rouler peut également venir du système électrique. Parmi les pièces pouvant nécessiter un remplacement, il y a par exemple tout le système d’éclairage incluant les ampoules, l’alternateur, le système de démarrage, la tête delco, la bougie, l’alternateur…

Confiez toujours le dépannage de votre voiture à un professionnel du domaine. Le professionnel dispose en effet de matériels et outils adéquats pour un diagnostic efficace de la panne de votre véhicule. L’usage de logiciel disponible sur Smartphone ou tablette peut même être de rigueur pour que le mécanicien ne se trompe pas dans ses diagnostics. A noter que ce genre de logiciel détecte en même temps les défaillances mécaniques, électriques et électroniques.

Pour trouver les pièces adéquates pour votre voiture, il est judicieux de se rendre sur piecesdiscount24.fr, un site de vente en ligne de pièces pour Peugeot.

Kit pour l’embellissement de votre voiture Peugeot

Acheter des pièces pour sa voiture, ça peut aussi venir du souhait de l’embellir pour le plaisir des yeux et le confort de rouler dans une voiture au design soigné. Vous pourrez alors acheter des pièces dont des rétroviseurs, de la calandre, du réservoir de carburant avec bouchon esthétique, du pare-boue, des miroirs pour vos rétroviseurs, du pare-choc, du vérin de hayon, du renfort de pare-choc, des essuie-glaces… Vous pouvez même choisir de remplacer la carrosserie toute entière.

Pour l’entretien de l’intérieur de votre voiture Peugeot, il peut être indispensable d’acheter un mécanisme de lève-vitre, un jeu de tapis de sol, le capitonnage… Vous pouvez même customiser à souhait votre voiture pour votre plus grand plaisir. Fiez-vous à votre imagination pour ce faire, mais sans jamais tomber dans l’exagération.

Embellir le design général de sa voiture va de pair avec l’entretien de sa performance et de sa durabilité. Vous serez donc amené à acheter tous les produits d’entretien dont des filtres, de l’huile pour moteur, du liquide de refroidissement…

Quel permis pour quel véhicule ?

véhicule

En France, il est nécessaire d’être en possession d’un permis de conduire valide pour circuler dans l’espace public avec un véhicule motorisé. Il existe plusieurs catégories de permis de conduire, désignées par les lettres A, B, C et D, possédant elles-mêmes parfois des sous-catégories. Voyons un peu à quels sont les permis de conduire existants et quels types de véhicules ils permettent d’utiliser.

Le permis A

Le permis A est surtout connu comme étant celui permettant de conduire une moto ou un side-car. Le titulaire d’un permis A est donc en capacité d’utiliser une moto sans limite de cylindrée ou de puissance (à condition naturellement de respecter les limites imposées par la législation concernant la puissance des véhicules), ainsi qu’un tricycle d’une puissance de moins de 15 kW.

Néanmoins, il n’est pas toujours question de passer ce permis. C’est pourquoi il existe des sous-catégories permettant l’accès à des deux-roues et à des trois-roues ayant une puissance limitée.

Le permis AM, équivalent au BSR (Brevet de Sécurité Routière), permet de conduire des cyclomoteurs ou des quadricycles légers de 50 cm3 maximum. Les scooters et les petites motos typiquement rentrent dans cette catégorie. Le BSR est accessible dès 14 ans.

Le permis A1 correspond aux motos légères équipées d’un moteur d’une cylindrée inférieure ou égale à 125 cm3. Il est nécessaire d’avoir au moins 16 ans pour passer ce permis.

Le permis A2 autorise la conduite de deux-roues de moins de 35 kW et de trois-roues de moins de 11 kW. Il est nécessaire d’avoir au moins 18 ans.

Tous les véhicules concernés par les sous-catégories AM, A1 et A2 sont également accessibles au titulaire d’un permis A.

Le permis B

Le permis B est quant à lui généralement associé à la voiture. Il permet de conduire un véhicule comprenant un maximum de huit places (sans compter le conducteur) dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes. Il est possible de lui associer un attelage (une remorque) de moins de 750 kg. Le permis B permet également de conduire une moto légère de 125 cm3 maximum, ainsi qu’un tricycle de moins de 15 kW, à condition que le permis ait été obtenu au moins deux ans auparavant et qu’une formation de 7 heures soit suivie en auto-école. Les quadricycles lourds à moteur (puissance maximale de 15 kW et poids à vide inférieur à 400 kg), mais aussi les tracteurs et les engins agricoles ou forestiers limités à 40 km/h sont également inclus dans le permis B.

Il est nécessaire d’avoir au moins 17 ans pour s’inscrire à l’examen du permis de conduire B (ou 15 ans dans le cas de la conduite accompagnée), et d’être titulaire de l’ASR (Attestation de Sécurité Routière) ou de l’ASSR2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de niveau 2) lorsque c’est le premier permis de conduire.

Le permis B1 correspond spécifiquement aux quadricycles lourds à moteur et est accessible à partir de 16 ans.

Le permis BE est quant à lui nécessaire pour la conduite d’une voiture attelée d’une remorque ou d’une semi-remorque d’un poids supérieur à 750 kg et nécessite d’avoir au moins 18 ans.

Le permis C

La catégorie de permis C concerne la conduite de camions, notamment les poids lourds destinés au transport de marchandises et de matériel de plus de 7,5 tonnes, potentiellement équipé d’une remorque d’un PTAC inférieur à 750 kg.

Il est nécessaire d’avoir au moins 21 ans pour passer ce permis, à moins de suivre une formation professionnelle de conducteur. Le permis B est un prérequis afin de pouvoir passer le permis C.

Le permis C1 correspond aux véhicules de plus de 3,5 tonnes et de moins de 7,5 tonnes. Une remorque de moins de 750 kg peut également être attelée. Il est nécessaire d’avoir au moins 18 ans, à moins de suivre une formation professionnelle de conducteur.

Le permis C1E autorise la conduite de véhicules compris entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes, attelés avec une remorque ou une semi-remorque de plus de 750 kg.

Le permis CE permet de conduire les véhicules les plus lourds de cette catégorie, c’est-à-dire ceux de plus de 7,5 tonnes avec une remorque ou une semi-remorque de plus de 750 kg. Les conditions d’obtentions sont les mêmes que pour le permis C.

Le permis D

Le permis D concerne la conduite de cars et de bus pour le transport de personnes, de plus de 8 places sans compter le conducteur, avec éventuellement une remorque de moins de 750 kg. Il est nécessaire d’avoir au moins 24 ans (à moins de suivre une formation de conducteur) et d’être titulaire du permis B.

Le permis DE autorise la conduite des mêmes véhicules que le permis D, avec une remorque attelée de plus de 750 kg.

Le permis D1 concerne les véhicules de transport de personnes de 16 places au plus (sans le conducteur) et pouvant mesurer jusqu’à 8 mètres de long. Une remorque de moins de 750 kg peut également être attelée. Il est nécessaire d’avoir au moins 21 ans et d’être titulaire du permis B.

Le permis D1E regroupe les véhicules concernés par le permis D1, mais avec une remorque de plus de 750 kg. Les conditions d’obtention sont les mêmes.