Comment revendre une voiture accidentée ?

Une voiture accidentée peut être revendue. Si vous en possédez, faites cette démarche afin d’avoir un peu d’argent et vous refaire le moral après un accident. Car vous n’aurez pas tout perdu.

Mais sachez qu’une voiture accidentée est différente d’une voiture en panne ou qui ne roule pas depuis un moment. Les caractéristiques du véhicule accidenté doivent être bien connues pour avoir la certitude qu’en la revendant, vous n’allez pas contre la loi.

Éléments considérés sur le plan juridique pour désigner une voiture accidentée

voiture_accident

Une voiture accidentée pouvant être revendue doit rassembler plusieurs conditions. Sur le plan juridique, un accident automobile est considéré comme tel lorsque sa survenue est soudaine et involontaire. En outre, il doit être d’origine mécanique et engendrer un dommage irréversible. Aussi, il est absolument important que l’évaluation pécuniaire des dégâts soit au minimum de 200 euros.

La loi impose que toutes ces conditions soient réunies pour que la voiture soit considérée comme accidentée.

Il est aussi bon d’indiquer qu’un véhicule gravement endommagé et jugé dangereux ne peut faire l’objet d’une revente.

En fait, même si la voiture est accidentée, il faudrait qu’elle soit en état de fonctionnement avant que quelqu’un la rachète. La procédure sera alors similaire à celle d’une vente normale.

Valeur marchande d’une voiture accidentée

Il est important d’estimer la valeur marchande d’une voiture accidentée avant de la mettre en vente.

Lorsque les dommages subis n’ont pas été réparés par un professionnel, il est évident que sa valeur sera réduite.

En général, on calcule cette valeur à partir de la cote Argus ôtée du montant des frais à prévoir et du montant des réparations.

Si vous contactez un professionnel pour la revente de votre véhicule, très souvent, ce dernier ne récupérera que quelques pièces détachées de celui-ci. Le montant de la reprise oscille généralement entre 70 % et 90 % de la cote Argus.

Retenez que le coût des réparations est l’élément qui a une réelle incidence sur la valeur de la voiture accidentée.

Les acheteurs potentiels d’une voiture accidentée

Pour un rachat voiture accidentée, vous pouvez discuter avec un particulier. Mais sachez que la transaction ne peut se faire sans que le véhicule ait effectué un contrôle technique de moins de 6 mois, contrôle technique qui devrait avoir lieu après l’accident. Si ce n’est pas le cas, alors il serait mieux de vous adresser à un garage ou une structure de casse automobile. Un autre acheteur potentiel de votre voiture accidentée est votre compagnie d’assurance. Si vous vous rendez compte que le coût de la réparation est plus élevé que la valeur du véhicule, demandez à votre compagnie d’assurance de vous faire une offre de rachat.

https://www.buuyers.com/